Recevez des offres privilèges
et suivez l’actu biennale :

Mourad Merzouki

Centre Chorégraphik Pôle Pik

Récital à 40

Amphithéâtre Cité Internationale

M
10
J
11
V
12
S
13
D
14
L
15
M
16
M
17
J
18
V
19
S
20
D
21
L
22
M
23
M
24
J
25
V
26
S
27
D
28
L
29
M
30
SEPT.
recital-8ans

La pièce culte de la danse hip-hop démultipliée à 40 danseurs

Récital à 40, c’est l’amplification de Récital, pièce culte de la danse hip-hop d’auteur de la fin des années 90. Avec ce geste, Mourad Merzouki travaille l’idée de répertoire, et fait entrer sa danse dans l’histoire.

Pour la Biennale en 1998, Mourad Merzouki crée Récital pour 6 danseurs. Succès énorme pour cette pièce culte de la danse hip-hop. Le chorégraphe faisait la preuve joyeuse que le hip-hop entrait dans les théâtres sans rien renier de son énergie, ni de sa virtuosité. À la même époque, Anna Kisselgoff écrivait dans le New York Times : « Récital propose quelque chose de nouveau en s'inscrivant dans la recherche. Du grand Art et un niveau technique très sophistiqué. » En 2012, pour le final du Défilé, Merzouki amplifie son ballet pour la Biennale de Lyon : « Sur un même plateau : les danseurs de la création en 1998 avec la première génération qui a porté cette pratique sur les scènes dans les années 80, jusqu’aux danseurs représentant la branche des battles. Quatre générations qui portent le hip-hop de ses débuts à nos jours… » Reprendre aujourd’hui dans son intégralité Récital à 40, c’est retrouver cette énergie démultipliée, mais aussi comprendre la portée de ce spectacle politique qui raconte la « place » qu’occupe aujourd’hui cette danse : pour danser à 40, il faut un plateau à sa « mesure. » Ce ballet met alors en scène plus de 15 ans d’histoire, et s’affirme historiquement comme la première pièce d’un répertoire hip-hop. L.G.

mourad-merzouki-michel-cavalca

« Cette expérience montre et démontre que le hip-hop a atteint un niveau exemplaire de maturité, et que la transmission de ses oeuvres est une question fondamentale pour l’avenir de la danse. »

Mourad Merzouki

Amphithéâtre Cité Internationale

Dates et horaires

  • sam. 20 sept.19:00
  • dim. 21 sept.15:00
  • dim. 21 sept.19:00
  • Durée : 50 min environ

Plein tarif

  • 1re série 29€
  • 2ème série 25€
  • 3ème série 16€

Tarif réduit

  • 1re série 26€
  • 2ème série 22€
  • 3ème série 13€

Abonnement

  • CatégorieA

Fabrique du regard

rencontre-avec-les-artistes

Rencontre avec Mourad Merzouki

Mourad Merzouki rejoint le bord de scène pour rencontrer le public et échanger.
À l'issue de la représentaton de 15h le dim 21 sept.

Pièce pour 40 danseurs — Création 2012 — Durée 50 min

Chorégraphe : Mourad Merzouki

Assistant chorégraphique : Kader Belmoktar — Danseurs : (distribution susceptible de modifications) Yann Abidi, Rémi Autechaud, Kareem Beddaoudia, Kader Belmoktar, Mohamed Benghali, Guillaume Chan Ton, Aurélien Chareyron, Habiba Chergui, Mélissa Cirillo, Sabri Colin, Anaïs Couquet, Sandra De Jesus, Aurélien Desobry, Karim Felouki, Christophe Gellon, Raouf Ghouila, Jean-Sébastien Godefroy-Martin, Rachid Hamchaoui, Zoro Henchiri, Sayaka Hori, Omar Kechiouche, Sofiane Kinzi, Mehdi Meziane, Jaouad M’Harrak, Mourad Merzouki, Soraya Mohamed, Abdou N'Gom, Cécilia N’Guyen, Mamy Rafidy, Fanny Riou, David Rodrigues, Mohamed Rouabah, Chaouki Saïd, Hafid Sour, Steven Valade, Clarisse Veaux N’Gom, Teddy Verardo, Moncef Zebiri, Sarah Zimmermann, Giulia Zingariello — Musique : Franck II Louise — Création costumes : Nadine Chabannier — Création lumières : Yoann Tivoli — Régie lumières : Cécile Robin ou Lise Poyol — Régie son : Cyril Virevaire — Régie plateau : Quentin Belverge

Récital à 40 s’inscrit dans le cadre du projet de transmission KAMPUS , initié en 2012 par le Centre Chorégraphik Pôle Pik.

Production Centre Chorégraphik Pôle Pik – Coproduction Biennale de la danse de Lyon 2012 – Le Centre Chorégraphik Pôle Pik est subventionné par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Rhône-Alpes – Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Rhône-Alpes, la Ville de Bron et l’ACSE (Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances). Il reçoit le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Photo © Gilles Aguilar - Portrait © Michel Cavalca