Recevez des offres privilèges
et suivez l’actu biennale :

Kader Attou

CCN La Rochelle / Cie Accrorap

Opus 14

Le Toboggan, Décines

M
10
J
11
V
12
S
13
D
14
L
15
M
16
M
17
J
18
V
19
S
20
D
21
L
22
M
23
M
24
J
25
V
26
S
27
D
28
L
29
M
30
SEPT.
Attou New
Premieremondiale

Un véritable « ballet hip-hop » comme une humanité dansante

Un auteur, seize interprètes, une écriture de masse travaillée comme un ballet et un titre – Opus 14 – qui met de l’ordre : pas de doute, le hip-hop se fait répertoire. Et pourquoi pas, humanité dansante.

En 1994, Kader Attou, vingt ans, déboulait à la Biennale de la danse de Lyon avec sa toute première création : Athina ou le hip-hop à l’épreuve du plateau, avec en gage de légitimation une rencontre entre sa pratique et la danse classique. Vingt ans après, l’histoire a fait une place au hip-hop et Kader Attou, désormais à la tête d’un Centre Chorégraphique National, se donne les moyens de graver cette conquête dans le marbre. Dans la foulée de The Roots (2013), son Opus 14 fait le point sur son parcours avec 16 danseurs pour une occupation maximale du plateau et une énergie hip-hop façon humanité dansante. « J’ai envie de montrer que cette énergie brute peut être autre chose que de la performance. C’est une danse qui peut être poétique, lente, fragile, sensuelle. » Et en guise d’armature : la bande dessinée de Shaun Tan, Là où vont nos pères (Dargaud). Moins pour le sujet de ce conte initiatique – l’immigration – que pour sa forme muette, tenue par la seule puissance des images. Question : comment le corps peut-il prendre le relais ? Au final, sur scène : un ensemble de danseurs en totale fusion, une musique originale, une scénographie qui s'inspire de la BD et un titre qui annonce son propre référencement. C’est l’idée de répertoire qui pointe, et avec elle l’inscription ferme du hip-hop dans l’histoire de la danse. M.F.

 Voir la fiche programme

Kader Attou

« Au début, le hip-hop était une danse contestataire, une manière aussi de canaliser une énergie qui aurait pu s’éparpiller, et c’est toujours le cas. Mais nous ne sommes plus en 1984, elle a grandi, muri, s’est frottée à d’autres choses. C’est une exception culturelle française »

Kader Attou

Le Toboggan, Décines

Dates et horaires

  • ven. 12 sept.20:30
  • sam. 13 sept.18:00
  • lun. 15 sept.20:30
  • mar. 16 sept.20:30
  • mer. 17 sept.20:30
  • Durée : 1h environ

Tarifs

  • Plein tarif 29€
  • Tarif réduit 26€

Abonnement

  • CatégorieB

Fabrique du regard

kader-attou-3

Résidence ouverte - Kader Attou

Kader Attou ouvre les portes de ses répétitions et invite le public à découvrir une étape de travail du spectacle en cours de "fabrication".
Le mar 9 sept. à 18h
Gratuit sur résevervation en billetterie au 04 27 46 65 65

Le Toboggan, Décines
14 Avenue Jean Macé
69150 Décines-Charpieu

conference

La parole aux créateurs - Kader Attou

Kader Attou dévoile sa démarche artistique et répond aux questions des journalistes et du public.
Le jeu 11 sept. à 11h, entrée libre

Café Danse - CCI, Palais du Commerce
20 place de la Bourse
69002 Lyon

rencontre-avec-les-artistes

Rencontre avec Kader Attou

Les artistes rejoignent le bord de la scène pour rencontrer le public, échanger et répondre aux questions.
À l'issue de la représentation du lun 15 sept.

Le Toboggan, Décines
14 Avenue Jean Macé
69150 Décines-Charpieu

Pièce pour 16 danseurs — Création 2014 — Durée 1h

Direction artistique et chorégraphie : Kader Attou

Musique : Régis Baillet — Scénographie : Olivier Borne — Création lumières : Fabrice Crouzet

Accueil : Le Toboggan - Décines, Biennale de la danse

Production CCN de La Rochelle / Poitou-Charente – Coproduction Biennale de la danse de Lyon 2014, La Coursive - Scène Nationale de La Rochelle, Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux, MA - Scène Nationale de Montbéliard et CHATEAUVALLON Centre National de Création et de Diffusion Culturelles Le CCN de La Rochelle et du Poitou-Charentes / Cie Accrorap, Direction Kader Attou est soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Poitou-Charentes, le Conseil régional de Poitou-Charentes, la Ville de La Rochelle et par l’Institut français pour certaines de ses tournées à l’étranger.

Photo © Joao Garcia — Portrait © CCN La Rochelle