Recevez des offres privilèges
et suivez l’actu biennale :

Historique

9 éditions depuis 1996

M
10
J
11
V
12
S
13
D
14
L
15
M
16
M
17
J
18
V
19
S
20
D
21
L
22
M
23
M
24
J
25
V
26
S
27
D
28
L
29
M
30
SEPT.
  • 1996

    Aquarela Do Brasil

    En s’inspirant du célèbre Carnaval de Rio, Guy Darmet relève le défi de faire défiler au coeur du centre-ville
    2 000 personnes issues des quartiers de l’agglomération, aux côtés de quatre groupes brésiliens de Salvador da Bahia, Olinda, São-Luis et Rio. Cet événement unique en Europe réunit 200 000 spectateurs sous le soleil.

  • 1998

    Mediterranea, un cercle ouvert sur le monde

    13 septembre 1998
    Deux ans plus tard, le Défilé regroupe 3 500 participants accompagnés par deux compagnies méditerranéennes, les Gnawas de Marrakech (Maroc) et les Derviches tourneurs de la Tannoura (Egypte) et 80 000 spectateurs sous la pluie !

  • 2000

    Les routes de la Soie, routes du rêve, routes de dialogue

    17 septembre 2000
    Magnifique réussite, le Défilé 2000 accueille 28 groupes régionaux et une compagnie invitée “Le Cirque chinois de Taïwan”, 4 500 participants devant 200 000 Lyonnais descendus dans la rue et 150 000 téléspectateurs en direct sur France 3.

  • 2002

    Du Rio Grande à la Terre de Feu, sur les chemins de la liberté

    15 septembre 2002
    Le Défilé quitte la Presqu’île pour investir les magnifiques quais de la rive gauche du Rhône, au long desquels près de 250 000 spectateurs (et autant de téléspectateurs en direct sur France 3) applaudissent 25 groupes régionaux et 4 groupes de carnavals sudaméricains (Baranquilla, Colombie et Oruro, Bolivie).

  • 2004

    L'Europe des grands récits

    19 septembre 2004
    Pour sa cinquième édition, la seconde sur les quais du Rhône décorés par les riverains, le Défilé accueille 22 groupes rhônalpins, emmenés par deux fanfares tsiganes de Roumanie (Iza et Cozmesti) et applaudis par 300 000 spectateurs.

  • 2006

    Le monde des villes, les villes du monde

    17 septembre 2006
    Les dix ans du Défilé voient son retour sur l’artère qui l’a vu naître : la rue de la République. Vingt-deux groupes d’amateurs livrent leur vision de la ville et de l’urbanité, dans des projets forts, riches de sens et d’interrogations sur nos sociétés urbaines contemporaines. Une exposition « 10 ans de costumes » investit 14 lieux de l’agglomération pendant toute la durée de la Biennale.

  • 2008

    Légendes d'avenir

    14 septembre 2008
    Quinze groupes et deux compagnies invitées - dont la première « école de samba » lyonnaise, clin d’oeil à l’origine du Défilé - construisent autant de ponts entre passé et futur, mémoire et transmission. La moitié des groupes invitent en leur sein des participants d’autres pays d’Europe, à l’occasion de l’Année du dialogue interculturel. Naissance des « Pointillés » chorégraphiés par Mourad Merzouki, fil rouge entre les différents groupes. Quatre groupes brésiliens offrent un concert au public à l’arrivée place Bellecour.

  • 2010

    La vie en rose !

    12 septembre 2010
    Le dernier Défilé sous la direction artistique de Guy Darmet rassemble 4700 participants de toute la région, venus offrir à 300 000 spectateurs (selon la police !) leur vision souvent drôle mais jamais naïve ou béate de « la vie en rose »… Pour la première fois un final participatif (la Tarentelle) réunit place Bellecour les participants et le public pour un moment inoubliable de danse à l’unisson.

  • 2012

    Entre Ciel et Terre

    9 septembre 2012
    La nouvelle Directrice artistique Dominique Hervieu chorégraphie l’ouverture du Défilé et les Pointillés en mobilisant toutes les formes de déplacements urbains roulants, ainsi que deux « Tutti », danse à l’unisson des 4500 participants sur l’ensemble du parcours. Mourad Merzouki, chorégraphe associé, propose place Bellecour une version revisitée de son désormais classique « Récital » pour 40 danseurs, avant une nouvelle Tarentelle terminant en beauté cette 9e édition devant 10 000 spectateurs et participants.